Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 septembre 2014 7 07 /09 /septembre /2014 12:38

  Cet album est le dernier achevé de la série. Le dernier publié du vivant d’Hergé qui aura mis huit ans pour faire aboutir cette histoire qui, avouons-le, n’a pas les qualités des précédents albums. Il existe des documents sur les tâtonnements du dessinateur quant à l’élaboration du projet. Le cœur y était probablement moins : il est dommage qu’il n’ait pas poursuivi son entreprise de « renouvellement » de la série entamée de belle manière avec les titres antérieurs.

  Si « Tintin et les Picaros » n’est pas dépourvu d’humour, la mise en place de l’intrigue est assez laborieuse, monopolisant pas mal de planches en début d’album. Si nous sommes à Moulinsart, comme dans « Les bijoux de la Castafiore », le rythme et l’ambiance sont bien différents !

  Certains personnages croisés dans d’autres aventures reviennent ici, mais tous paraissent curieusement fatigués (comme Hergé ?). Même Tintin ne participe pas tout de suite au voyage dans lequel se lancent Haddock et Tournesol (d’ailleurs, il les rejoindra sans plus d’explications quelques pages plus loin). Séraphin Lampion est nettement moins lourdingue. Quant au général Alcazar, il est désormais bien faible face à son épouse, véritable maîtresse-femme.

  Le décalage entre « Les Picaros » et ses prédécesseurs se ressent jusque dans le graphisme. Peut-être Hergé a-t-il encore plus passé le relais à ses collaborateurs sur cette ultime histoire, toujours est-il qu’on sent une différence avec les ambiances et les physionomies d’antan.

  En tout cas, s’il y a bien un épisode de Tintin où la lassitude d’Hergé se ressent, c’est celui-ci.

  Il ne faut cependant pas se méprendre, cet opus n’a rien de déshonorant, on finit juste sur une note en demi-teinte. L’artiste avait peut-être tout dit au bout de 22 albums. Consolons-nous donc en se disant que, même s’il avait réussi à achever « Tintin et l’Alph-Art » et prolonger un peu plus la série, nous n’aurions probablement pas retrouvé les coups de génie du passé.

© Hergé/Moulinsart

© Hergé/Moulinsart

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de David Verdier
  • Le blog de David Verdier
  • : Des 'billets' sur des films vus, des lectures, l'avancement de mes écrits divers, des manifestations culturelles auxquelles je participe...
  • Contact

Recherche

Pages

Liens