Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juillet 2017 6 29 /07 /juillet /2017 16:04

Rolland Président !

 

 

T’as choisi ton moment pour partir, camarade !

Peu de temps avant les élections ! T’as bien raison, tu t’es économisé ça !

Un spectacle pitoyable avec une bande de pantins à qui on aimerait botter le cul !

Ce que t’aurais sûrement pas manqué de faire, à ta façon !

Toi, au moins, tu te foutais pas de la gueule du monde !

Toi Président, l’ami Rolland, tu nous aurais réhabilité Louis-Ferdinand Céline en moins de deux !

Céline, personnage polémique s’il en est, qui déclenche des débats à la con à chaque fois qu’on parle de lui !

Tu nous l’aurais collé dans les programmes scolaires ! Histoire de décrasser l’Éducation Nationale, qui en a bien besoin !

Avec, peut-être, un soupçon du génial Kafka. Tu as dit un jour, je crois, qu’il ne se passait jamais bien longtemps sans que tu relises des pages de son monumental « Journal » ! Comme je te comprends !

Et puis, au niveau local, toi, Rolland, Président, tu nous aurais remplacé la Place Napoléon de Châteauroux !

Je t’aurais bien vu nous la rebaptiser Place Raymonde Vincent, auteure qui t’était si chère !

Au moins, l’artiste engagé pour créer une statue à son effigie aurait été obligé de se casser un peu plus le cul que celui qui a pondu son pochoir avec l’Empereur au bicorne ! Et peut-être pour moins cher, va savoir !

D’ailleurs, la Raymonde, elle t’a valu le prix de la ville de Châteauroux ! Juste retour des choses !

Rolland, toi Président, ça aurait été le changement !

Les inégalités, c’était pas ton truc ! Le fric qui mène le monde, quelle blague ! Toi, le pognon, t’en avais rien à foutre ! Toi qui étais d’une générosité à faire pâlir l’abbé Pierre !

Tes bouquins, tu en payais l’impression, tu les vendais pas cher, et encore, quand tu les vendais ! Car tu donnais ! Et pas qu’un peu ! T’appelais ça le commerce équitable !

On se souviendra longtemps des soirées au Bleu Fouillis des Mots, haut lieu de la culture castelroussine, où tu nous dispensais des causeries au cours desquelles, non content de nous apprendre un tas de trucs, tu nous faisais marrer, le tout arrosé d’un bon vin !

Réussir à parler cul comme des potes devant un porno alors que le sujet de la discussion était le talentueux Maupassant ! Fallait le faire ! Hein, mon Guimou !

Toi, mon vieux Rolland, Président ou ce que tu veux, tu vas nous manquer !

Tous ceux qui officient dans ces pages te doivent beaucoup ! Et on n’est pas les seuls !

D’où tu es, tu dois sûrement te fendre la gueule en voyant ce qui se prépare ! Et je ne parle pas du présent journal. Non, je parle de la merde dans laquelle on se débat !

Tu nous laisses orphelins, ce sera juste un peu plus difficile sans toi !

 

 

Candy Raton

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de David Verdier
  • Le blog de David Verdier
  • : Des 'billets' sur des films vus, des lectures, l'avancement de mes écrits divers, des manifestations culturelles auxquelles je participe...
  • Contact

Recherche

Pages

Liens