Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 septembre 2013 7 01 /09 /septembre /2013 11:48

  Dans la chronologie de la série, « Tintin au Congo » est le premier album à avoir bénéficié d’une refonte en couleurs quelques années après sa publication en noir et blanc. Il reste cependant l’un des épisodes les plus faibles de la saga (le plus faible ?). Souffrant du même défaut que la précédente aventure – un scénario plus que léger, une incontestable naïveté ambiante, peu de cohérence dans l’ensemble – et ponctué de rebondissements douteux (tous les animaux tués de la façon la plus gratuite, des situations parfois invraisemblables), la polémique avait été virulente, il y a quelques années de cela : cette bande dessinée avait été critiquée pour son exposition du colonialisme, entre autres. Attaquer cette œuvre d’Hergé des décennies après sa publication est juste ridicule, surtout pour des problèmes qu’il est nécessaire de resituer dans le contexte de l’époque. Car, datée, cette deuxième aventure l’est incontestablement.

  « Tintin au Congo », tout comme son prédécesseur, est un album qui perd certainement de son charme au fil du temps. Mais il a le mérite de faire le lien avec le 3e épisode, clairement évoqué en fin de récit, et de montrer, grâce à ses défauts, l’évolution du dessinateur-scénariste au fil de sa carrière.  

© Hergé/Moulinsart

© Hergé/Moulinsart

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de David Verdier
  • Le blog de David Verdier
  • : Des 'billets' sur des films vus, des lectures, l'avancement de mes écrits divers, des manifestations culturelles auxquelles je participe...
  • Contact

Recherche

Pages

Liens