Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 octobre 2013 6 05 /10 /octobre /2013 15:41

  Beaucoup de choses nouvelles avec cette quatrième aventure : tout d’abord, elle amorce le fonctionnement qu’Hergé utilisera à quatre reprises avec ses histoires, celui du diptyque. « Les cigares du pharaon » s’achèvent sur des questions laissées sans réponse, et la suite est officiellement annoncée au bas de la dernière planche.

  L’énorme pas en avant que constitue cet album se situe au niveau du scénario. Cette fois, les événements s’enchaînent en suivant une trame plus construite, plus élaborée, et si l’action et le suspense restent des éléments incontournables, ils servent judicieusement un récit tout à la fois policier, exotique et fantastique.

  Du côté des personnages, « Les cigares du pharaon » marquent l’entrée en scène des fameux Dupondt (qui avaient fait un caméo au début de « Tintin au Congo »), qui passent leur temps à vouloir arrêter Tintin. Dès le départ, Hergé n’en fait pas des flèches, mais des bons bougres qui veulent faire leur boulot, même s’ils le font mal.

  Rastapopoulos, ennemi juré de Tintin, apparaît également dans cette histoire, sauf que, à la fin de l’album, nous ne savons pas encore que c’est lui le grand chef de la bande après laquelle court notre ami reporter.

  Enfin, le Professeur Siclone, premier savant apparaissant dans la saga (ce ne sera pas le dernier), évoque furieusement le futur Professeur Tournesol, par son côté excentrique. Il passe d’ailleurs du stade d’illuminé au début de l’album à celui de fou complet, une fois qu’il a été empoisonné !

  Tandis que Tintin poursuit son tour du monde amorcé dès le premier épisode de la série (on découvre un nouveau pays à chaque fois), l’intrigue des « Cigares du Pharaon » annonce des récits à venir comme « Les 7 boules de cristal » (le côté malédiction) et des situations récurrentes (les Dupondt voulant arrêter le héros, par exemple).

  L’aventure est bel et bien au rendez-vous dans cette bande dessinée, et les dessins qui marquent encore une avancée par rapport aux précédents titres contribuent aux qualités de cet album.

© Hergé/Moulinsart

© Hergé/Moulinsart

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de David Verdier
  • Le blog de David Verdier
  • : Des 'billets' sur des films vus, des lectures, l'avancement de mes écrits divers, des manifestations culturelles auxquelles je participe...
  • Contact

Recherche

Pages

Liens