Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 octobre 2016 4 20 /10 /octobre /2016 14:50

  Dans 48 heures, nous serons en plein Salon du Polar à Châteauroux ! Je serai présent toute la journée (10 h 30 - 19 h) pour dédicacer tous mes livres, et surtout, bien entendu, ma nouveauté, "Le crépuscule des assassins", qui sortira en exclusivité pour l'événement !

  Grosse manifestation autour du roman policier avec une bonne trentaine d'auteurs présents !

  Venez nombreux, ça va être bien ! En prime, une table ronde autour du polar, à partir de 18 heures !

Salon du Polar : Jour J - 2
Salon du Polar : Jour J - 2
Repost 0
7 octobre 2016 5 07 /10 /octobre /2016 19:17

  Ceci est donc le titre de mon 5e polar aux éditions La Bouinotte, à paraître en ce mois d'octobre 2016. La série a débuté en 2007 (année de rédaction de "L'homme qui expliquait l'impossible") et prend fin avec ce volume. Je ne m'interdis cependant pas d'écrire d'autres nouvelles mettant en scène mon duo d'enquêteurs : il en existe déjà 6, publiées entre 2009 et 2012 (dont l'une fait partie du recueil "Dimension Meurtres Impossibles" sorti chez Rivière Blanche cet été).

  Cet épisode, un peu plus long que les précédents, sera disponible le 22 octobre, pendant la journée consacrée au Polar aux Cordeliers de Châteauroux.

  Pour rester dans le domaine de l'écriture, j'ai désormais dépassé les 60.000 mots avec mon roman en cours (il devient donc mon récit le plus long à ce jour). Je pense en achever la rédaction à la fin du mois, puis je laisserai reposer le tout en novembre et décembre. La relecture sera mon gros chantier de début 2017.

Le Crépuscule des Assassins
Repost 0
2 octobre 2016 7 02 /10 /octobre /2016 14:39

  J'y serai ! Avec mon cinquième et dernier titre de la série ! Venez nombreux !

Nuit du Polar, 3e !
Repost 0
22 septembre 2016 4 22 /09 /septembre /2016 11:00

  Je n'aurais jamais cru la chose possible... et finalement, c'est arrivé !

  J'ai rencontré l'un de mes cinéastes favoris, Roman Polanski, pendant la manifestation près de Loches, "La Forêt des Livres". Petite discussion, quelques photos, deux ou trois dédicaces... ce fut bref mais intense. Peu de temps auparavant, j'apprenais qu'il avait un nouveau projet de film en cours ! Après Emmanuelle Seigner, c'est d'ailleurs Eva Green (que j'aime beaucoup) qui rejoint à son tour le casting. J'ai hâte !

 

  Sinon, rien à voir, et plus perso : mon 5e roman policier à La Bouinotte est programmé pour le mois prochain. Je l'aurai avec moi pour la journée du 22 octobre, la Nuit du Polar black Berry. Quand la couverture sera définitive, de même que le titre (ce qui est peut-être déjà le cas), je la partagerai avec vous.

  A très vite, donc...

 

Rencontre au sommet avec Roman Polanski
Rencontre au sommet avec Roman Polanski

Rencontre au sommet avec Roman Polanski

Repost 0
11 septembre 2016 7 11 /09 /septembre /2016 11:53
Pulp Movies #1 : LE CORPS ET LE FOUET

Réalisation : Mario Bava

Scénario : Ernesto Gastaldi, Ugo Guerra, Luciano Martino

Distribution : Daliah Lavi, Christopher Lee, Tony Kendall

Fantastique / 1963 / Italie /

Durée : 1 h 23

 

 

  Nous ne savons ni à quelle époque nous sommes (19e siècle ?), ni dans quel pays… sous forme de huis-clos dans un grand manoir isolé, deux membres d’une même famille, Kurt et sa belle-sœur Nevenka, entretiennent des rapports sadomasochistes.

  Lorsque Kurt est mystérieusement assassiné, Nevenka continue d’être harcelée par son fantôme…

 

  Mario Bava fait clairement partie des Maîtres du cinéma de genre italien. Il a posé les bases de ce qui allait devenir le « giallo » avec plusieurs de ses films (« Six femmes pour l’assassin » reste un chef-d’œuvre du genre) et a laissé au sein du paysage fantastique quelques perles dont « Le Corps et le Fouet » fait indéniablement partie.

  Si on se place dans le contexte de l’époque, le film est d’une audace folle. Certes, aucune nudité à l’écran (cela demeure encore compliqué dans les années 60) mais des scènes de sadomasochisme ponctuent l’œuvre, filmées frontalement : Christopher Lee (grande figure du cinéma fantastique disparue en 2015) s’en prend à la belle Daliah Lavi, cette dernière finissant par prendre un évident plaisir à se faire fouetter.

  Utilisant des codes appartenant aussi bien au policier qu’au fantastique (le scénario oscille entre les deux à plusieurs reprises), le cinéaste met tout son talent au service de ce film qui bénéficie d’une photo à tomber par terre. On le sait, Bava, qui était également un chef-opérateur doué, avait un immense savoir-faire pour créer des ambiances tour à tour gothiques, terrifiantes et colorées. La palette de couleurs utilisée dans le film est splendide et on se rend compte, dans certains plans d’ensemble, du travail colossal fourni. Rien n’a été laissé au hasard, jusqu’aux mouvements de caméra assurant au long-métrage, par ailleurs emprunt d’une certaine lenteur (et parfois peu de dialogues), une dynamique qui permet au spectateur de ne jamais s’ennuyer.

 

  Mario Bava a très vite imposé l’une de ses marques de fabrique : si certains des scénarios qu’il a mis en scène tout au long de sa carrière étaient on ne peut plus rationnels, il a presque toujours donné un caractère surnaturel à ses ambiances à travers son traitement des couleurs et ses éclairages expressionnistes.

  Quand on regarde « Le Corps et le Fouet », on pense assurément aux films de la Hammer, cette société de production britannique qui connaît son âge d’or à la même époque (coïncidence, le comédien Christopher Lee est, avec l’extraordinaire Peter Cushing, la tête d’affiche récurrente des films de la compagnie). On ne peut pas manquer d’évoquer également les longs-métrages de Roger Corman qui sortent dans les mêmes années et adaptent pour certains des récits d’Edgar Allan Poe. En terme d’esthétique (photo, personnages en costumes, manoir sombre et isolé) et de thèmes traités (la mort, les revenants, une ambiance érotique sous-jacente), l’œuvre de Mario Bava est complètement cohérente avec ce courant du cinéma de genre de l’époque. Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que le cinéaste se frotte à un tel projet : « Le Masque du Démon », en 1960, posait déjà les bases d’une bonne partie de son œuvre.

  « Le Corps et le Fouet » existe en France dans une version DVD où la fabuleuse photo du film est plutôt bien rendue. Ne soyez pas surpris par le générique du début où les artistes (Bava en tête) voient leur vrai nom remplacé par un pseudo. C’est ainsi que le réalisateur devient John M. Old. Pour le marché américain, le long-métrage a en effet été remonté et retitré (vive la censure !). L’édition disponible chez nous propose – heureusement – la version intégrale du film.

Pulp Movies #1 : LE CORPS ET LE FOUET
Repost 0
david verdier - dans Cinéma
commenter cet article
4 septembre 2016 7 04 /09 /septembre /2016 12:04

  Alors que la rentrée s'est faite depuis quelques jours, je continue d'écrire mon roman, approchant tranquillement des 40.000 mots. J'estime déjà que l'histoire courra certainement sur trois volumes, j'ai une vague idée du découpage de l'ensemble et de ce qu'il me reste à mettre dans ce premier tome.

  Côté BD, mes copains avancent à un bon rythme : Claude Turier vient de m'envoyer la planche 33 de notre album (plus que 13 planches, donc !). Quant à Pierre Roux, il a fini la planche 41 (chose amusante, il lui en reste également 13 à dessiner !).

  Pour ce qui est de mon 5e polar, je confirme la date de sortie pour le mois d'octobre, je vous communiquerai le titre dès qu'il sera définitif !

  Ci-dessous, un décor qui m'a fortement inspiré dans l'élaboration de mon histoire pour le roman que j'écris en ce moment...

Rentrée au taquet !
Repost 0
23 août 2016 2 23 /08 /août /2016 12:14

  J'ai retrouvé pendant deux jours l'ami Jaap de Boer. Nous avons pas mal devisé, comme d'habitude, et j'ai vu, en vrai, la première planche de notre BD... ça fait quelque chose (voir les photos ci-dessous) !

  Quant à Pierre Roux, qui a désormais sa page Facebook, il avance sur notre album, il arrive gentiment à la planche 40. Il reste du travail mais on ne faiblit pas !

  Quant au roman que j'ai entamé en juillet, j'en ai repris l'écriture depuis mon retour de vacances, j'atteins les 30.000 mots. Et ce n'est que le début !

  Une courte nouvelle a également vu le jour pendant mes séances de réflexion dans le camping où je me trouvais, sur la côte Atlantique... on ne se refait pas !

 

Pendant l'été...
Pendant l'été...
Repost 0
7 août 2016 7 07 /08 /août /2016 15:20

  Début août... je poursuis sur ma lancée : mon roman en cours atteint les 25.000 mots en un mois ! Un record, d'autant que le sujet ne s'épuise pas, je sens que ce n'est que le début... plus de personnages, des petites intrigues qui croisent les grandes, un univers nouveau... comme c'est également le seul projet que je mène depuis quelques semaines, je me rends compte à quel point, parfois, cela peut être handicapant de courir plusieurs lièvres en même temps !

  Quant à la bande dessinée avec mon copain Pierre Roux (nous sommes tous les deux en photo ci-dessous), elle avance, encore une vingtaine de planches et le projet sera bouclé ! Nous avons retardé la sortie en accord avec l'éditeur, l'album ne devrait pas être disponible avant décembre, voire janvier... à préciser.

  Bonnes vacances à tous ! Pour moi, c'est dans quelques jours, à présent. J'ai hâte !

Photo : Fabrice Antoine

Photo : Fabrice Antoine

Repost 0
31 juillet 2016 7 31 /07 /juillet /2016 11:19

  Je serai en dédicace pour mon roman d'aventures "Les Cinq Pierres de Sarsken" le vendredi 5 août prochain de 9H30 à 12H30 à la Maison de la Presse de Buzançais.
  Le livre est également disponible sur le site des éditions Inanna (bdmania.fr) et sur Amazon.fr.  Vous pouvez aussi me contacter en mp si vous souhaitez, en plus, une petite signature !

Prochaine dédicace
Repost 0
19 juillet 2016 2 19 /07 /juillet /2016 19:06

  Pris d'une envie subite de me replonger dans l'écriture d'un roman (alors que je pensais travailler sereinement - et uniquement - sur le scénario de BD pour mon copain Jaap de Boer), j'ai démarré comme un fou ce nouveau récit ! Après une dizaine de jours, je me retrouve déjà avec 12.000 mots au compteur et une envie folle de poursuivre l'aventure ! Ce ne sera pas un polar, pas franchement un roman d'aventure non plus... c'est un peu de tout ça et bien d'autres choses... en tout cas, nouvel exercice ô combien plaisant !

  Côté lecture, après "20.000 lieues sous les mers" de Jules Verne, je me suis plongé dans l'un des premiers romans de Michael Crichton, écrit dans les années 60 sous pseudo. Loin de ses romans les plus connus, il s'agit d'une petite fantaisie policière avec un peu d'espionnage.

  Je passerai sous silence les difficultés que je continue d'avoir avec les grosses chaleurs... ah ben, non, ça y est, je l'ai dit !

  Bonnes vacances à tous !  

Un roman pas prévu, qu'est-ce que c'est bon !
Repost 0

Présentation

  • : Le blog de David Verdier
  • Le blog de David Verdier
  • : Des 'billets' sur des films vus, des lectures, l'avancement de mes écrits divers, des manifestations culturelles auxquelles je participe...
  • Contact

Recherche

Pages

Liens