Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 juillet 2013 5 05 /07 /juillet /2013 11:36

  La bande dessinée prévue en deux tomes, que nous préparons avec mon ami dessinateur Christophe Baudet, prend une tournure intéressante, avec désormais 25 planches dessinées (dont 5 mises en couleurs), un premier projet de couverture et un scénario complet.

  J'en reparlerai bien évidemment, mais une sortie courant 2014 est envisageable.

  Je ne dévoile rien quant à l'intrigue mais d'ici peu, des petits dessins viendront alimenter ces pages...

  En attendant, ci-dessous, l'un des premiers dessins de Christophe, autour de notre projet...

 

Notre BD prend forme...
Repost 0
25 juin 2013 2 25 /06 /juin /2013 19:38

  Après une belle série de dédicaces depuis le début du mois de juin, j'aurai le plaisir d'en faire une dernière (pour ce mois-ci !) à la librairie Arcanes, Rue Grande à Châteauroux, à partir de 17 heures 30, vendredi prochain. 

  Si vous voulez échanger autour de mes romans ou du roman policier en général, ce sera avec plaisir !

 

P1060031.JPG

 

A mes côtés, l'écrivain Jean-Hugues Oppel, au festival du polar de Saint-Amand-Montrond, samedi dernier

(photo : Dominique Verdier)

Repost 0
22 juin 2013 6 22 /06 /juin /2013 23:14

  Après "Des morts pour le Colonel" en début d'année, c'est au tour de mon premier roman, "L'homme qui expliquait l'impossible", d'être disponible en format numérique. Sur les sites Amazon et NeoBook, ils sont téléchargeables sur les pages en lien ci-dessous :

 

link

 

link

Repost 0
12 juin 2013 3 12 /06 /juin /2013 20:35

  C’est un film allemand. C’est du pur cinéma de genre. C’est interdit aux moins de 16 ans. Autant dire que ce ne sera pas un best-seller en vidéo. Et pourtant…

  Réalisé par Andreas Marschall, véritable hommage au giallo italien des années 70, « Masks » contient en effet tous les ingrédients du genre : assassin masqué, meurtres sanglants et très graphiques, angoisse omniprésente, photo et musique caractéristiques. Tout y est, sauf que, d’un point de vue narratif, le long-métrage bifurque en cours de route, délaissant ce qui aurait pu annoncer une intrigue policière pour basculer dans un cauchemar éveillé.

  Le film démarre comme le splendide « Suspiria » de Dario Argento, avec cette jeune fille qui souhaite devenir comédienne de théâtre et débarque dans une institution au passé trouble. Dans le générique de fin, les noms de Mario Bava et Argento, justement, sont mentionnés en guise d’hommage. On se dit, après le dénouement ambigu, que c’est un film qu’aurait pu réaliser Argento, s’il était encore en pleine possession de ses moyens… parce que, quand on voit ses derniers films…

  Consolons-nous donc avec celui-ci.

 

masks201101.jpg

 

masks_le_giallo_revisit__08.jpg

 

masks_le_giallo_revisit__18.jpg

 

masks_le_giallo_revisit__19.jpg

Repost 0
david verdier - dans Cinéma
commenter cet article
27 mai 2013 1 27 /05 /mai /2013 09:11

  Sorti depuis un mois, mon 3e roman est désormais bien installé dans les points de vente. Je propose ici le texte de présentation, puis un rappel des dédicaces prévues au mois de juin :

 

 

Une terrible malédiction semble frapper le pays de George Sand. Une nuit de printemps, un homme s’écrase au pied d’une église. Le prélude à une série de meurtres, révélés un siècle plus tôt dans le livre oublié d’un écrivain obscur. La peur saisit la région. Et si ces évènements ne trouvaient d’explication rationnelle ? L’inspecteur Tharel n’y croit pas, même s’il assiste, impuissant, à la réalisation des « prédictions » et à l’accumulation des cadavres. À sa demande, Paul Kestevan, le détective berrichon, va mettre tout son talent au service de cette enquête, malgré l’angoisse qui le ronge : on vient d’enlever Rachel, la belle inconnue qu’il brûlait de rencontrer après des mois d’échanges téléphoniques ! Le privé devra affronter ses démons pour ne laisser aucune chance au hasard... et au Diable !

 

 

Et-la-malediction-s-abattra-sur-la-ville3.jpg

 

Dédicaces :

 

Dimanche 2 juin : Salon du Livre de Palluau, toute la journée

 

Vendredi 14 juin : Maison de la Presse de Buzançais, le matin

 

Samedi 15 juin : Magasin Cultura (Saint-Maur), de 14h à 18h

 

Samedi 22 juin : Salon du Polar de Saint-Amand-Montrond (Cher), toute la journée

 


Repost 0
19 mai 2013 7 19 /05 /mai /2013 11:25

  Travelling, l'association de cinéma que j'ai créée en 1998 avec des copains, et dont j'ai encore peu parlé dans ces pages, voit quatre de ses membres former un groupe afin de sélectionner des courts-métrages parmi le stock de DVD de la Médiathèque de Châteauroux. 

  Nous avons fait le tri définitif des films dimanche dernier, après avoir organisé une séance mensuelle de visionnage, depuis septembre 2012. Nous avons passé de bons moments à deviser sur chaque court-métrage et nous espérons que nos choix plairont au public. Il y a des choses bien sympathiques, en tout cas.

  Rendez-vous à la Médiathèque donc, samedi 25 mai, à 15 heures, avec la fine équipe (David Delhoume, Olivier Latissiere, William Etiève et moi-même).

  Plus d'infos sur le lien -ci-contre : link

Repost 0
david verdier - dans Cinéma
commenter cet article
13 mai 2013 1 13 /05 /mai /2013 09:47

  Il y a une semaine, au Salon du Livre de Châteauroux, les éditions La Bouinotte étaient en noir… noir comme la collection policière, lancée en 2010, « black Berry ». Le recueil de huit nouvelles sorti il y a un petit mois à présent a fait un malheur auprès des visiteurs, entre la place de la Mairie, le samedi matin, où une partie de l’équipe était présente pour de la publicité et des dédicaces et le reste du week-end aux Cordeliers, où nous étions tous présents sur le stand.

 

  P1050940

 

P1060016

 

  Bon démarrage également pour le 3e épisode des enquêtes de l’inspecteur Tharel et du détective Paul Kestevan, « Et la malédiction s’abattra sur la ville » !

 

 

 

Mes prochains rendez-vous en dédicace :

 

Le 25 mai 2013 (matin) à la Maison de la Presse de La Châtre

 

Le 2 juin 2013 au salon du Livre de Palluau

 

Le 15 juin 2013 (après-midi) au magasin Cultura de Saint-Maur avec l’équipe black Berry

Repost 0
9 mai 2013 4 09 /05 /mai /2013 11:00

  Si l’on devait citer une adaptation littéraire ‘pète-gueule’, « Le Parfum » arrive indéniablement en bonne position. Le roman de Patrick Süskind, célèbre pour son originalité et son style flamboyant, est en effet passé dans de nombreuses mains avant de voir le jour dans les salles de cinéma. Et on ne peut pas dire que ce furent des tâcherons qui s’intéressèrent au projet : tout d’abord Stanley Kubrick, qui chercha longtemps une façon inédite et originale de transposer ce chef-d’œuvre à l’écran. Puis des cinéastes comme Martin Scorsese, Ridley Scott, Roman Polanski ou encore Tim Burton se succédèrent pour tenter leur chance. Mais aucun ne franchit le pas. C’est finalement Tom Tykwer qui a signé le film. On doit à ce dernier, entre autres, le film « Cours, Lola, cours ».

  Tykwer a intelligemment transposé le roman en images : il a su rester fidèle à l’histoire tout en la rendant crédible, car le livre de Süskind s’apparente plutôt à un conte horrifique lorsqu’on s’arrête à une première lecture. Le mélange des genres qui caractérise l’histoire n’était pas simple à gérer dans un long-métrage de deux heures (le film avoisine d’ailleurs les 2 h 30) : dans un contexte historique précis, l’intrigue mêle drame et comédie, virant parfois au fantastique, ou encore au style policier. Tykwer a formidablement bien équilibré le tout, et le rythme du film ne faiblit jamais, si ce n’est à la fin, lors de la séquence sur la grande place. Là, il y a un net ralentissement, marqué d’ailleurs par des suspensions dans l’action, d’autant plus dommages qu’il s’agit d’une des scènes les plus ‘risquées’ du film, qui aurait donc mérité un traitement ‘neutre’.

 

Le Parfum 2

 

  Bref, l’adaptation du plus beau roman de ces vingt dernières années est réussie. Car l’envoûtement que provoquaient les pages écrites par Süskind se retrouve bel et bien devant les images de Tykwer. La reconstitution, soignée et bien photographiée, nous fait rentrer dans l’histoire dès les premières minutes de film. La voix off, qui est évidemment calquée sur le texte du roman, est dite dans la version française par Jacques Perrin. Avec talent, donc.

Pour conter cette histoire du jeune Jean-Baptiste Grenouille, garçon à l’odorat hyper-développé capable de reconstituer n’importe quel parfum sans en connaître les ingrédients, Tom Tykwer a opté pour une mise en scène qui a rarement recours à des excès ou du tape-à-l’œil. Il a lui-même signé la musique de son film, musique par ailleurs très belle, et le casting est fort séduisant : les ‘vieux routiers’ que sont Dustin Hoffman et Alan Rickman, le jeune Ben Whishaw, qui compose un fantastique Jean-Baptiste Grenouille, et la sublime (le mot est faible) Rachel Hurd-Wood, dont chaque apparition est une merveille pour les yeux. 

  Si l’on admet dès le départ certains partis pris fantaisistes, voire fantastiques – de toute façon déjà présents dans le roman de Süskind –, on ne peut qu’être charmé par « Le Parfum », une belle réussite cinématographique, et une adaptation intelligente de l’un des livres les plus difficilement transposables. Le pari était risqué, mais le résultat est largement à la hauteur.   

 

Repost 0
david verdier - dans Cinéma
commenter cet article
28 avril 2013 7 28 /04 /avril /2013 12:16

  Hier, nous avons donc dédicacé le recueil de nouvelles "black Berry" à la librairie Arcanes. Rencontres sympathiques autour d'un verre, dans un cadre charmant, excellente ambiance...

  Prochain rendez-vous le week-end du 4 et 5 mai, aux Cordeliers, où chacun de nous présentera ses livres à côté de notre nouveauté en format poche.

  Pour info, mon 3e roman, "Et la malédiction s'abattra sur la ville", est sorti cette semaine, et est disponible dans toutes les bonnes crèmeries. Tharel et Kestevan vous attendent pour mener à bien leur nouvelle aventure !

P1050933.JPG

 

   L'équipe "black Berry", pas tout à fait complète, lors du rendez-vous à la librairie Arcanes, hier après-midi.

Repost 0
19 avril 2013 5 19 /04 /avril /2013 22:28

  Depuis hier, le recueil de nouvelles "Black Berry !" est disponible, édité par La Bouinotte. Vous pourrez retrouver, en format poche, la prose de huit auteurs de la région qui vous livrent chacun à leur façon un récit policier. Au programme, des histoires signées Sébastien Acker, Yvan Bernaer, François Coulaud, Christian Daumas, Jean-Marc Desloges, Gilles Guillemain, Pierre-Olivier Lombarteix et moi-même. 

  En attendant le Salon du Livre de Châteauroux, les 4 et 5 mai prochains, vous pourrez nous retrouver à la librairie Arcanes, en centre-ville, le samedi 27 avril à partir de 17 heures, pour une séance de dédicaces.

  Ce petit livre est un parfait complément à la collection black Berry qui comporte déjà 7 titres de romans.

  Amateurs de sensations fortes, vous savez ce qu'il vous reste à faire... à vos agendas !

 

9782915729771.jpg

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de David Verdier
  • Le blog de David Verdier
  • : Des 'billets' sur des films vus, des lectures, l'avancement de mes écrits divers, des manifestations culturelles auxquelles je participe...
  • Contact

Recherche

Pages

Liens